Vie étudiante

Nos élèves impliqués au primaire...


Des élèves du comité Amnistie internationale de l’école Marie-Rivier ont de nouveau animé des rencontres portant sur les droits humains auprès d’élèves de 5e et 6e année de plusieurs écoles primaires.

 

 



 

 

Sur la photo, on reconnaît Carlotta, Walid et Arianne, de l’école Marie-Rivier, en train d’animer dans une école primaire.

« Tout individu, partout à travers le monde, a le droit de vivre en toute dignité ». Cela signifie que personne ne doit se voir refuser ses droits à un logement adéquat, à l'accès à de l'eau potable, à l'éducation, à des soins de santé appropriés, etc.  De nombreux défenseurs des droits humains, hommes et femmes, sont la cible d'actes de représailles, de menaces, d'emprisonnements arbitraires, en raison de la défense de ces droits fondamentaux.

Les élèves du comité Amnistie ont donc discuté des droits humains dans le monde, et invité les jeunes à écrire et à dessiner une carte afin d'envoyer le tout dans d’autres pays où des gens ont été bafoués dans leurs droits fondamentaux (dont celui de la liberté d’expression).  Les cartes réalisées par les enfants seront acheminées dans ces pays, en espérant qu’elles apporteront du réconfort et permettront leur libération.

Cette collaboration est rendue possible grâce à deux animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire qui participent activement à la campagne de Amnistie internationale, soit Daniel Bernard pour l’école Marie-Rivier et Jacinthe Lebel, pour des écoles primaires.